Cyclo Club Mornac Seudre : site officiel du club de cyclotourisme de MORNAC SUR SEUDRE - clubeo

Carnets secrets (épisode 12)

26 septembre 2014 - 08:41

Déjà le 12èmè épisode

L’homme qui aimait les femmes

 

Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tout sens, lui donnant son équilibre et son harmonie…

 

Comme vous tous, les jambes des femmes m’émoustillent, comme vous tous, le sourire d’une femme me captive, comme vous tous,  les sanglots d’une femme me chagrinent…

Que serions-nous, sans elles, sans leur tendresse, sans leur amour, sans leur présence à nos côtés… ?

J’aime la compagnie féminine, ce qui pourra sembler surprenant dans un club composé d’adeptes de la pédale… J !

Je ne suis pas un cas isolé, j’en ai la certitude, mais je n’ai pas le privilège de l’un d’entre nous qui, toute sa vie durant, a fait commerce de son attachement aux femmes…

Loin de moi l’idée d’évoquer toute forme de proxénétisme, mais il est permis de penser que gagner sa vie par l’entremise de l’intimité féminine peut semer le doute…

Celui auquel je pense, aime les femmes. Indéniablement. On ne peut pas choisir ce métier sans avoir une affection particulière pour la gente féminine.

Celui auquel je pense est cultivé, raffiné, et la longue et réussie carrière professionnelle qui est la sienne démontre l’attachement à Vénus, à Junon, et à toutes les divinités antiques qui symbolisent la femme…

Celui auquel je pense connaît les femmes mieux que chacun de nous, et nul ne me contredira pour affirmer qu’il connaît la mienne vraisemblablement mieux que moi, qu’il connaît la vôtre, assurément mieux que vous…

Celui auquel je pense à contemplé et exploré davantage de chattes que nous tous réunis, et je peux raisonnablement avancer qu’aucune d’entre elles n’a émis le regret d’avoir croisé le doigté habile de son niveau d’expertise…

Son véritable talent, était de rassurer les femmes qui venaient le voir sans jamais être leur amant…

Celui auquel je pense vient de poser le tablier, laissant dans la souffrance toute une génération de femmes qui l’auront connu lorsqu’elles étaient jeunes femmes, maman, mais aussi grand-mères…

Celui auquel je pense les a toutes parfaitement connues , au sens le plus intime du terme, leur faisant connaitre la maternité, mais aussi en permettant aux bébés qu’il leur avait permis de mettre au monde de connaître la maternité à leur tour…

Celui auquel je pense est le symbole de l’amour, l’architecte du prolongement de la vie, l’espoir des générations, passées, présentes, et à venir…

                                                                                                       …/…

Celui auquel je pense a choisi, désormais, de mettre un terme à ces « mouvements de vie » dont il était le précepteur…

Celui auquel je pense a choisi, aujourd’hui, de ne vivre que pour lui et pour celles et ceux qui lui sont chers, qui, durant des décennies, n’ont profité de lui qu’avec des parenthèses tant sa passion pour le métier était prioritaire…

Celui auquel je pense a choisi, désormais, de partager pleinement sa passion avec nous, qui éprouvons le même plaisir d’appuyer sur les pédales…

Désormais, ce ne sont plus les femmes du pays royannais qui vont profiter de son sourire, de sa joie de vivre et de sa bienveillance.

Désormais, ce sont les hommes du CC MORNAC SEUDRE qui vont bénéficier de sa convivialité, sa gentillesse et  sa tendresse paisible.

Au nom de tous les adhérents du club, je lui souhaite la plus paisible retraite qui soit.

Au regard de sa réussite professionnelle, si contributive à la sauvegarde de l’espèce humaine, chacun de nous va s’approprier la gestuelle habituelle du praticien qu’il était…

Dans les moments difficiles, quand le vent souffle de façon contraire, ou dans les pourcentages les plus escarpés des cols pyrénéens, chacun de nous se souviendra que dans la difficulté, il faut savoir « se sortir les doigts du cul »…

Une manière comme une autre de lui rendre hommage… peut-être par mimétisme…

Mon cher Jean, au nom de tous,  heureuse retraite à toi !

 

Commentaires

Contre la montre 1 mois
Contre la montre par équipe : nouvelles photos 1 mois
Contre la montre par équipe 1 mois
Épopée JPP et Etape du tour 2017 vécue de l'intérieur 4 mois
Etape du tour 2017 : nouvelles photos 4 mois
Etape du tour 2017 4 mois
L' Ariégeoise 2017 : nouvelles photos 5 mois
L' Ariégeoise 2017 5 mois
Briefing avant rando et réconcort après : nouvelles photos 5 mois
Briefing avant rando et réconcort après et Rando VTT et Marche 5 mois
Rando VTT et Marche : nouvelles photos 5 mois
LA LIMOUSINE. Ils y étaient nos 5 courageux + le photographe : nouvelles photos 6 mois
LA LIMOUSINE. Ils y étaient nos 5 courageux + le photographe et Ils y étaient les 5 courageux + le photographe... 6 mois
Ils y étaient les 5 courageux + le photographe... : nouvelles photos 6 mois
Ekoi 2017 et 12 autres : nouvelles photos 6 mois