Cyclo Club Mornac Seudre : site officiel du club de cyclotourisme de MORNAC SUR SEUDRE - clubeo

Yes we can

4 juin 2014 - 18:35

CERVEAU VEUT, CORPS VEUT… !

Lorsqu’au petit matin d’un samedi ensoleillé ils ont sauté du lit avec à l’esprit la décision de couvrir d’une traite 620 km, il fallait une solide dose de détermination.

La nuit précédente a du leur paraître affreusement courte ou désespérément longue…

Difficile pour Yann, Manu, Coco et Pascal de trouver le sommeil, confrontés à l’obsédante image des bornes kilométriques qui défilent devant leur regard…

Mais au matin du « grand jour », le doute n’était plus dans leurs esprits, simplement parce que, collectivement, ils s’étaient persuadés qu’ils allaient réussir.

Pourtant, au-delà du stress lié à l’inconnu de cette situation nouvelle qu’ils s’apprêtent à découvrir, chacun d’eux pense individuellement n’en avoir pas fait assez à l’entrainement…

Chacun craint d’être le « maillon faible » d’une chaine qui, au final, démontrera qu’elle était particulièrement solide.

Si cette chaîne ne s’est pas rompue, c’est parce que les maillons les plus forts ont veillé à ce que la tension ne soit jamais trop forte pour risquer la rupture…

Le premier constat qu’il faut faire, c’est que si nos « 4 fantastiques » ont réussi le challenge, c’est en raison d’une minutieuse préparation.

En matière d’ultra distance, il est démontré que le mental est largement aussi important que le physique, et la réflexion vaut pour toutes les disciplines.

Dans la tête, ils étaient prêts. Partant de ce constat, il aurait fallu un tremblement de terre pour qu’ils ne parviennent pas au terme de leur projet.

Bien sûr, et au regard de la distance et des conditions météo imprévisibles, ils n’avaient pas la garantie absolue de réussir, quand bien même le « job » avait été fait au niveau de l’entrainement, mais ils étaient animés d’une farouche détermination, raison pour laquelle ils ont réussi.

Ils ont connu des moments difficiles mais le doute ne s’est jamais insinué entre eux parce qu’ils étaient solidaires.

Si l’aventure avait été individuelle,  peut-être qu’à un moment ou à un autre l’envie de « bâcher » aurait pu germer dans leur esprit, mais ils étaient partis ensemble et avaient fait le choix d’arriver ensemble.

Démonstration parfaite de l’esprit d’équipe dans un sport paradoxalement individuel.

La longue distance, chacun peut l’imaginer, mais quand on ne l’a jamais entreprise, on ne sait pas véritablement ce que c’est…

J’ai le souvenir précis de la seule course à pied « ultra » à laquelle j’ai pris part, « les 100 km de la Côte de Beauté ». J’ai le souvenir d’en avoir « chié ma race », mais le bonheur inaltérable du dernier kilomètre. On a mal partout, mais allez savoir pourquoi, malgré 10 heures de galère, on se découvre la capacité d’envoyer 14 km/h dans le dernier kilomètre grâce à l’endorphine que sécrète le cerveau…

Nos « 4 fantastiques » ont aussi connu pareille sensation, j’en suis convaincu. La fatigue des 615 kilomètres déjà parcourus s’est instantanément estompée à la vue du panneau « arrivée 5 km ».

En évoquant la notion d’équipe, il faut mettre en exergue le rôle essentiel tenu par Michel et Thibaud, père et fils de Manu, qui, durant toute cette folle journée et cette longue nuit sont restés attentifs aux demandes des « fous pédalant » .

Un bidon pour l’un, un sandwich bien salé pour l’autre, et les mots d’encouragement qu’ils n’ont cessé de prodiguer 25 heures durant.

« La force d’une chaîne est égale à celle de son maillon le plus faible. »

Celle que nos collègues ont construite le week-end dernier est en acier trempé. Puisse-t-elle persuader chacun de nous qu’il peut en constituer le maillon lors d’un prochain projet de ce type, à la condition absolue de se persuader que lorsqu’on s’engage sur une telle aventure, et qu’on dispose d’une détermination absolue, on a déjà fait la moitié du chemin…

Coco, Manu, Yann, Pascal et leur copain de Limoges viennent de nous en faire la démonstration.

Thierry

Commentaires

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 8 jours
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 12 jours
Jusqu'au bout de la nuit : nouvelles photos 22 jours
Jusqu'au bout de la nuit et Jusqu'au bout de la nuit !!!! 22 jours
Jusqu'au bout de la nuit !!!! : nouvelles photos 22 jours
Et c'est parti pour le tour de l'estuaire, 180 kms...super journée de vélo. Récompense méritée à l'arrivée avec apéro et éclade. Et c'est sans doute cette dernière partie de la journée la plus dure!!!! : nouvelles photos 1 mois
Et c'est parti pour le tour de l'estuaire, 180 kms...super journée de vélo. Récompense méritée à l'arrivée avec apéro et éclade. Et c'est sans doute cette dernière partie de la journée la plus dure!!!! et Et c'est parti pour le tour de l'estuaire, 180 kms...super journée de vélo. Récompense méritée à l'arrivée avec apéro et éclade. Et c'est sans doute cette dernière partie de la journée la plus dure!!!! 1 mois
Et c'est parti pour le tour de l'estuaire, 180 kms...super journée de vélo. Récompense méritée à l'arrivée avec apéro et éclade. Et c'est sans doute cette dernière partie de la journée la plus dure!!!! : nouvelles photos 1 mois
Les techniciens au travail. Montage du tivoli en vue de l'éclade de samedi soir. : nouvelles photos 1 mois
Les techniciens au travail. Montage du tivoli en vue de l'éclade de samedi soir. 1 mois
Sortie Saint Savinien du 4/09/2018 : nouvelles photos 1 mois
Sortie Saint Savinien du 4/09/2018 1 mois
Après le boulot, un peu de réconfort !!! : nouvelles photos 4 mois
Après le boulot, un peu de réconfort !!! et 2 autres 4 mois
Randonneurs VTT et Marcheurs : nouvelles photos 4 mois